Épidémie de Zika : Marisol Touraine en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, s’est rendue en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane, du jeudi 25 au dimanche 28 février, pour rencontrer les acteurs mobilisés dans la lutte contre le Zika et faire le point sur la progression du virus, ainsi que sur les mesures prises pour y faire face.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, s’est rendue en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane, du jeudi 25 au dimanche 28 février, pour rencontrer les acteurs mobilisés dans la lutte contre le Zika et faire le point sur la progression du virus, ainsi que sur les mesures prises pour y faire face.

Au premier jour de son déplacement, en Guadeloupe, la ministre a réaffirmé que sa préoccupation principale était l’état de santé des femmes enceintes des territoires français touchés par l’épidémie. Marisol Touraine a annoncé, notamment, que les femmes enceintes touchées par le virus Zika bénéficieraient d’un suivi renforcé, avec des échographies supplémentaires, remboursées à 100% par la Sécurité sociale. La ministre a également annoncé l’envoi sur place de nouveaux renforts humains et matériels, en particulier des professionnels de santé (sages-femmes, gynécologue) de l’Etablissements de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS), déjà prémobilisés en métropole.

Au cours de son déplacement, la ministre a présidé des comités de suivi locaux de l’épidémie, visité les établissements de santé, les maternités et les centres de protection maternelle infantiles des territoires concernés, assisté à des opérations de démoustication sur le terrain.

Transmis par le moustique, le virus Zika est soupçonné d’être responsable de cas de malformations congénitales chez les nourrissons, notamment la microcéphalie (malformation de la boîte crânienne).

En savoir plus