Maladie à virus Zika : l’action des autorités sanitaires

Le virus Zika circule dans de nombreux pays, notamment dans les départements français d’Amérique et en en Amérique latine. Il se transmet à l’homme par l’intermédiaire d’une piqûre de moustique du genre Aedes. Face à l’extension internationale de ce virus, il est demandé à toutes les personnes résidant ou se rendant en zone épidémique d’appliquer scrupuleusement les mesures de protection individuelle et collective contre le moustique.

La préoccupation principale des autorités est l’état de santé des femmes enceintes des territoires français touchés par l’épidémie. C’est pourquoi Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a annoncé que l’ensemble des femmes enceintes de ces territoires bénéficieraient d’un suivi médical renforcé, avec des échographies supplémentaires, remboursées à 100% par la Sécurité sociale.

Les interventions de la ministre :

Les communiqués de presse de la Direction générale de la Santé (DGS) :

En savoir plus