Lancement de la Fondation pour l’Investissement Social et le Développement Humain

Le Président de la République a annoncé aujourd’hui le lancement de la Fondation pour l’Investissement Social et le Développement Humain à Paris. Portée par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, et Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, cette fondation a pour objectif de soutenir des projets de recherche destinés à évaluer des expérimentations sociales associant les pouvoirs publics, des entreprises et des associations.

Ces travaux d’évaluation ont vocation à identifier les projets les plus efficaces, pour encourager l’innovation en matière de politiques de solidarité. Il s’agit ainsi de démontrer que les politiques de solidarité peuvent être considérées comme de réels investissements en évaluant leur impact de façon globale : coûts évités, retour à l’emploi, mobilité sociale, prise d’initiatives, coopération entre acteurs, etc.

Cette fondation est créée à l’initiative du Ministère des Affaires sociales et de la Santé, et placée sous l’égide de la Fondation Agir Contre l’Exclusion. Elle sera présidée par Isabelle Kocher, Directrice Générale d’ENGIE.

Les projets seront sélectionnés avec l’appui d’un conseil scientifique composé de chercheurs renommés et présidé par Bruno PALIER (co-directeur du Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques de Sciences-Po), afin de garantir la qualité des évaluations et de favoriser leur modélisation. Un panel citoyen contribuera par ailleurs à la sélection des projets et à leur évaluation.

« Avec cette fondation, nous renforçons les liens entre acteurs sociaux, entreprises et pouvoirs publics. Sur la base d’une évaluation scientifique, nous repérerons des projets innovants que nous généraliserons au profit du plus grand nombre » a déclaré Marisol Touraine.

Pour Myriam El Khomri : « Pour briser la spirale du chômage et de l’exclusion, nous misons sur la création d’emplois « manquants ». C’est toute la philosophie de l’expérimentation « Territoires zéro chômeurs de longue durée », qui préfère mobiliser des financements pour rémunérer des chômeurs de longue durée en leur confiant des emplois non assurés et utiles à la collectivité plutôt que d’être laissés sans activité et indemnisés pour un coût équivalent. La Fondation pour l’Investissement Social et le Développement Humain aura un conseil scientifique qui permettra d’évaluer rigoureusement des expérimentations sociales et de vérifier que leur extension peut constituer un véritable investissement pour la société dans son ensemble. Pour nous, la solidarité est tout sauf de l’assistanat : elle est au contraire un investissement. »

« La Fondation pour l’Investissement Social et le Développement Humain vise à redonner du sens et de la valeur à nos politiques de solidarité, garantes de notre modèle social, au travers d’exemples et de projets concrets, et en s’appuyant sur des travaux de recherche universitaires robustes et indépendants », déclare Ségolène Neuville.

« L’engagement des chercheurs dans la fondation, permettra d’évaluer les projets en toute indépendance pour mieux agir », déclare Thierry Mandon.

pdf Télécharger le communiqué de presse au format PDF Téléchargement (206.3 ko)
pdf La plaquette "La Fondation pour l’Investissement Social et le Développement (...) Téléchargement (662.8 ko)
Lancement de la Fondation pour l’Investissement Social et le Développement Humainalbum