Intervention de Marisol Touraine, Conférence de presse « réunion internationale sur le paquet neutre », lundi 20 juillet 2015

Seul le prononcé fait foi

Mesdames et messieurs les ministres,
Madame la cheffe du secrétariat de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT), docteur Vera DA COSTA E SILVA,
Mesdames et messieurs les ambassadeurs, directeurs généraux de la santé et représentants spéciaux des ministres, Monsieur le représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en Europe,
Madame la Présidente de la MILDECA,
Madame la Présidente de l’INCA,
Monsieur le Directeur général de l’INPES et de l’INVS,
Mesdames et Messieurs les présidents et directeurs d’associations de lutte contre le tabac et de lutte contre les cancers,

Dix Etats viennent de se réunir, à l’initiative de la France, pour franchir une étape historique dans la lutte contre le tabagisme. L’Afrique du sud, l’Australie, la Hongrie, l’Irlande, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, la Suède, l’Uruguay étaient représentés. 5 ministres sont à mes côtés. Cette initiative est soutenue par la Convention Cadre de lutte anti-tabac de l’OMS, dont la cheffe du secrétariat, le Dr Silva Da Costa, est parmi nous.

Notre ambition commune – faire des enfants d’aujourd’hui la première génération sans tabac – s’accompagne désormais d’une stratégie coordonnée. Nous allons faire, ensemble, partout, la promotion du paquet neutre, pour qu’il couvre demain une très large partie de la planète.

1. Pourquoi lancer un mouvement international en faveur du paquet neutre ? Parce que nous avons la conviction qu’il est l’un des instruments les plus efficaces pour éradiquer le tabagisme.

L’Organisation mondiale de la Santé le rappelle régulièrement : le nombre annuel des décès liés au tabac pourrait atteindre 8 millions d’ici 2030, si de nouvelles mesures efficaces ne sont pas mises en œuvre.

La proportion de jeunes fumeurs est préoccupante. En France, par exemple, un jeune de 17 ans sur trois est un fumeur régulier. Depuis trois ans, j’ai pris des mesures fortes, en triplant notamment l’aide financière au sevrage tabagique pour les jeunes, ou en lançant une campagne de communication choc.

Mais les industriels continuent de rivaliser d’inventivité pour attirer les consommateurs. Le marketing est une arme redoutable. Des couleurs vives, des logos design, des formes glamour : le paquet de cigarettes a parfois des allures d’accessoire de mode.

Standardiser les paquets de cigarettes, c’est « casser » l’attrait du tabac. C’est mettre un terme à la spirale infernale de l’originalité du packaging, dans laquelle trop de jeunes continuent de tomber.

Le paquet neutre, ça fonctionne. L’Australie nous a présenté, au cours de la réunion, de premiers résultats très prometteurs. Le nombre de nouveaux fumeurs diminue, et le nombre de ceux qui arrêtent augmente. Nous avons fait le choix, chacun dans notre pays, de nous inscrire dans cette voie. Le paquet neutre sera mis en place en France le 20 mai 2016.

En mai dernier, à l’occasion de la 68ème Assemblée mondiale de la Santé, je lançais un appel aux Etats les plus engagés dans la lutte contre le tabac. Je suis heureuse de voir qu’ils ont répondu présent. Il s’agit maintenant d’entrer dans une nouvelle phase, offensive, déterminée, pour convaincre d’autres pays de franchir le pas.

2. Nous faisons le choix de joindre nos forces au sein d’une coalition de pays engagés contre le tabagisme.

En avançant ensemble, nous serons plus forts face à des industriels qui agissent à l’échelle planétaire, jouent des écarts de législation et ne reculent devant rien pour intimider.

En avançant ensemble, nous aurons un rôle moteur dans la lutte contre le tabac à l’international. Nous partagerons notre expertise, nos expériences, qui nous permettront de perfectionner nos dispositifs.

En avançant ensemble, nous aurons une démarche proactive. Notre objectif, c’est bien d’inciter d’autres Etats à adopter le paquet neutre. Nous avons ainsi décidé de poursuivre nos échanges et de lancer une initiative de promotion du paquet neutre lors de la prochaine session de l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2016.

La France s’engage à apporter tout son appui, technique, juridique et politique, aux Etats qui souhaitent s’engager vers l’adoption du paquet neutre.

Quant à moi, je prendrai toute ma part dans ce travail de conviction en me rendant dans les autres pays pour défendre le paquet neutre. Je le ferai cette semaine à l’occasion de mon déplacement au Brésil. Je ferai part de nos échanges à mon homologue brésilien.

Mesdames et messieurs,
En 2012, l’Australie a été la première à oser introduire le paquet neutre. Aujourd’hui nous sommes 10 Etats et 2 organisations internationales réunies à Paris pour le soutenir. Nous devons accélérer cette tendance. C’est bien cela qu’il faut pour atteindre notre objectif : que la fin du tabagisme ne soit plus qu’une simple ambition, mais devienne la grande victoire du XXIe siècle.
Je vous remercie.

pdf Intervention de Marisol Touraine, Conférence de presse « réunion (...) Téléchargement (403.9 ko)