Intervention de Marisol Touraine - Vœux au centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Lille en présence de Martine AUBRY

Seul le prononcé fait foi

Madame la présidente du Conseil de surveillance, Madame la maire, Martine AUBRY,
Monsieur le directeur général de l’Agence régionale de santé, Jean-Yves GRALL,
Monsieur le directeur général du centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Lille,
Messieurs les doyens,
Monsieur le président de la Commission médicale d’établissement,
Mesdames, messieurs,

C’est avec un plaisir renouvelé que je vous retrouve, un peu plus d’un an après ma visite en 2014 pour la pose de la première pierre de l’institut cardio-vasculaire et pulmonaire. Je suis heureuse de voir que ce chantier progresse, à l’image du dynamisme et des nombreux projets qui font la réussite de votre CHRU.
Cette excellence est connue et reconnue dans le monde médical. Et bien au-delà, la presse généraliste vous place régulièrement en tête des classements des meilleurs hôpitaux publics de France.
Je veux avant toute chose vous adresser mes meilleurs vœux pour la nouvelle année. Que 2016 soit synonyme d’épanouissement personnel et professionnel pour vous et vos proches. L’année 2015 a été particulièrement difficile pour les professionnels de santé, qui ont été en première ligne lors des attentats. Et je veux ici vous dire à nouveau ma reconnaissance pour votre engagement au quotidien auprès des patients. Notre système de santé a été un solide bouclier de protection et nous pouvons collectivement en être fiers. Merci à tous.
2015 aura été une année marquée par de nombreuses réformes vous concernant. Je pense bien entendu à la loi de modernisation de notre système de santé qui sera promulguée de façon imminente. Il y aura un avant et un après pour les patients, les professionnels de santé et notamment les hôpitaux.

I- Votre CHRU est déjà pleinement impliqué dans la mise en œuvre des réformes portées par la loi de santé, notamment en matière de restructuration de l’offre territoriale et je voulais vous en féliciter

Les territoires ont besoin d’hôpitaux forts, capables de mettre en œuvre des projets médicaux ambitieux pour répondre aux besoins de la population. Afin d’impulser cette dynamique, la collaboration entre les établissements doit s’intensifier, c’est tout l’objet des groupements hospitaliers de territoires (GHT).
Je sais qu’ici, au CHRU de Lille, vous préparez déjà la mise en place de ces groupements hospitaliers de territoire (GHT). En cohérence avec la réforme territoriale portée par le Gouvernement, vous avez également su nouer des coopérations avec le CHU d’Amiens.
Dans cette reconfiguration territoriale, le CHRU de Lille aura un rôle d’animation de première importance. Il devra être capable de répondre aux besoins de santé des populations du Nord Pas de Calais-Picardie et de garantir collectivement la permanence des soins en tout lieu du territoire.
Je suis confiante dans votre capacité collective à relever ce défi et répondre aux besoins de cette grande région de 6 millions d’habitants.

II- Au-delà de la reconfiguration territoriale, le CHRU de Lille a pris toute la mesure du renforcement des politiques de prévention pour réduire les inégalités de santé

La région Nord Pas de Calais-Picardie présente des indicateurs de santé parmi les plus dégradés du pays. Pour réduire ces inégalités de santé, il convient de renforcer les politiques de prévention afin de s’attaquer aux inégalités à la racine et dès le plus jeune âge. Dans cette région peut-être plus qu’ailleurs, nous devons être exemplaires en matière de prévention. A ce sujet je veux vous rappeler que j’ai engagé en lien avec les élus de votre territoire, une démarche visant à prendre davantage en compte dans l’attribution des crédits en région, les indicateurs de santé publique qui, pour certains, sont particulièrement défavorables dans votre région.
Le CHRU de Lille est pleinement mobilisé pour renforcer nos politiques de prévention. Vos projets sont nombreux, j’ai encore pu le constater ce matin lors de ma visite.
Je pense au projet de recherche « les 1000 premiers jours de vie » que m’a présenté ce matin le professeur Laurent STORME, destiné aux futures mamans et aux jeunes enfants afin de créer dès le plus jeune âge les conditions environnementales les plus propices pour une bonne santé dans le futur.
Je pense également au succès de votre opération « 10 000 pas, le défi pour la vie » lancé par le professeur Philippe AMOUYEL afin lutter contre la sédentarité. Je pense enfin à votre programme de prévention contre la récidive auprès des personnes ayant fait une tentative de suicide.
Ces nombreux projets illustrent parfaitement les objectifs portés par la loi en matière de prévention. Je veux saluer la mobilisation de l’ensemble des personnels du CHRU, des chercheurs et des médecins pour leur concrétisation.

III- Tous ces projets portés par votre CHRU méritent d’être soutenus. C’est pourquoi je suis venue vous réaffirmer mon soutien indéfectible

Au-delà de votre CHRU, j’ai souhaité que les pouvoirs publics soutiennent de nombreuses opérations d’investissements à Lens, à Maubeuge et à Dunkerque.

Ici, au CHRU de Lille je sais que les projets de restructurations immobilières et organisationnelles sont nombreux. Parce qu’ils sont nécessaires au maintien de la qualité et de l’efficacité des soins, nous accompagnons déjà, à hauteur d’environ 80 M€, ces projets. Grâce à cette aide, je sais que la réhabilitation des locaux des urgences de l’hôpital Roger Salengro est en cours de finalisation et que l’extension et la restructuration de l’hôpital cardio vasculaire et pulmonaire sont lancées.
Je connais votre nouvelle priorité : la rénovation et l’extension de l’hôpital Jeanne de Flandre afin de regrouper les activités pédiatriques actuellement disséminées. Martine AUBRY l’a rappelé.
Je veux vous dire que je soutiendrai ce projet. Je demande en ce sens au directeur général de l’ARS d’instruire son examen, dès que votre dossier sera finalisé, afin que les pouvoirs publics apportent leur concours à la réalisation de ce projet. Une aide sera apportée afin d’assurer son démarrage rapide.

Mesdames, messieurs,
Vous avez su relever les nombreux défis qui se présentaient à vous en 2015 avec un grand professionnalisme. 2016 n’en sera pas moins une année exigeante mais je sais d’ores et déjà que je pourrai compter sur votre mobilisation au service de la population de cette grande région.
Le CHRU de Lille est un exemple à suivre dans l’enseignement, la recherche, l’activité de recours, la coopération et le partenariat avec les autres acteurs de santé. Vous pouvez être fiers du travail accompli et je vous souhaite de poursuivre dans cette voie pour 2016. Je vous remercie.

pdf Consulter le discours de Marisol Touraine au CHRU de Lille Téléchargement (703.5 ko)