Expérimentation d’infirmiers de coordination en cancérologie

L’organisation des soins en cancérologie évolue, notamment grâce aux plans nationaux successifs de lutte contre le cancer. Dans la continuité du plan cancer 2009-2013, le 3ème plan cancer annoncé par le Président de la République le 4 février 2014 met l’accent sur la priorité de parvenir à des parcours structurés et personnalisés, dans le contexte de fortes évolutions de la prise en charge en cancérologie : hospitalisations de plus en plus courtes, perspectives de développement de chimiothérapies orales…

Objectif prioritaire de la démarche : la coordination des professionnels hospitaliers et du 1er recours, afin de garantir aux patients une fluidité de prise en charge au cours des phases - à la fois hospitalières et de ville - de leur parcours.

Les situations complexes, à la fois en termes médical et psycho-social, sont particulièrement visées par cette démarche. Une évaluation approfondie de ce dispositif sera réalisée pour en analyser la plus value au regard d’autres dispositifs de coordination existants ou en cours de mise en place.

Pour ce faire, les agences régionales de santé (ARS) doivent sélectionner, avant fin octobre 2014, les équipes habilitées à participer au projet selon un cahier des charges national publié par instruction. Au total, 10 nouvelles équipes viendront compléter les 35 déjà expérimentatrices, en vue d’un démarrage effectif de leur activité d’ici début 2015.

Instruction N° DGOS/R3/2014/235 du 24 juillet 2014 relative à l’engagement d’une seconde phase d’expérimentation du dispositif des infirmiers de coordination en cancérologie

 

Pour en savoir plus

Le site de l’institut national du cancer (INCa)

 

Sources :
Direction générale de l’offre de soins
Sous-direction de la régulation de l’offre de soins ( R )
14, avenue Duquesne - 75007 Paris

Mise en ligne : février 2005
Actualisation : septembre 2014