Signaler les effets indésirables d’un médicament

Patients, usagers, consommateurs

La pharmacovigilance, c’est-à-dire la surveillance des médicaments, s’exerce en permanence : avant et après leur commercialisation. Le signalement d’effets indésirables liés à la prise d’un médicament est essentiel à ce contrôle et permet de contribuer à améliorer la sécurité des produits de santé.

Quels sont les médicaments concernés ?

Tous les médicaments, qu’ils soient obtenus sur ordonnance ou non, y compris :

  • les médicaments homéopathiques,
  • les préparations magistrales ou hospitalières, réalisées par les pharmacies de ville ou à l’hôpital,
  • les vaccins,
  • les médicaments à base de plante portant la mention « Médicament autorisé n°xxxxx » sur l’emballage.

Vous souhaitez signaler un effet indésirable lié à un médicament ?

Quels effets indésirables signaler suite à la prise d’un ou plusieurs médicaments ?

PNG - 2.3 ko
Vous pouvez signaler toutes les réactions nocives et non souhaitées que vous suspectez d’être liées à un médicament, même si elles sont déjà mentionnées dans la notice.

Il peut s’agir d’effets indésirables survenus dans les conditions normales d’utilisation du médicament (respect de la prescription, de la posologie indiquée et du mode d’administration) ou en dehors de ces conditions : surdosage, utilisation d’un médicament pour une autre indication que celles pour lesquelles il est autorisé, erreur de dose ou de mode d’administration lors de la prise du médicament…

Qui peut signaler un effet indésirable ?

PNG - 19.9 ko
Le patient ou son représentant (parent d’un enfant, association agréée sollicitée par le patient…) peut signaler les effets indésirables qu’il suspecte d’être liés à l’utilisation d’un ou plusieurs médicaments..
PNG - 19.6 ko
Les médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, pharmaciens ont l’obligation de signaler aux autorités sanitaires tout effet indésirable suspecté d’être lié à un médicament. Tout autre professionnel de santé (infirmier, kinésithérapeute…) ayant connaissance d’un effet indésirable susceptible d’être dû à un médicament peut également le signaler.
PNG - 16.1 ko
Les entreprises pharmaceutiques doivent par ailleurs signaler tout effet indésirable grave suspecté d’être lié à un de leurs médicaments dont elles ont connaissance via la base de données européenne Eudravigilance.

Comment le signalement est-il traité ?

Lorsque vous effectuez un signalement sur ce portail, il est adressé au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont vous dépendez géographiquement. Il est alors analysé par un professionnel de santé expert dans le domaine du médicament qui le complète si nécessaire en vous contactant et/ou en se rapprochant des professionnels de santé dont vous avez communiqué les coordonnées.

Votre signalement est ensuite enregistré dans la base de données nationale de pharmacovigilance. Pour préserver la confidentialité des données personnelles, elles sont anonymisées.

Les CRPV échangent en permanence avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Sur la base de l’évaluation des signalements et de l’ensemble des données pertinentes, l’ANSM peut être amenée à mettre en œuvre des mesures adaptées à la situation : information des professionnels de santé, du public, modification des conditions d’utilisation, retrait définitif ou provisoire du médicament du marché …

→ Pour en savoir plus sur la surveillance des médicaments, vous pouvez consulter le site de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé,.

Prenez 3 minutes et donnez votre avis sur ce site