Signaler un effet indésirable lié à un complément alimentaire ou à certains aliments spécifiques

Patients, usagers, consommateurs

La consommation de compléments alimentaires et de certains aliments spécifiques, comme les boissons dites énergisantes, ne cesse d’évoluer. En parallèle, l’offre et les circuits de distribution se diversifient. Bien que souvent perçus comme anodins par les consommateurs, ces produits peuvent, dans certaines conditions, les exposer à des risques et doivent donc être surveillés. C’est l’objectif de la nutrivigilance.

Déclarer un effet indésirable lié à la consommation de ces produits contribue donc à améliorer la sécurité des consommateurs.

Quels sont les produits alimentaires concernés ?

PNG - 2.3 ko

Les compléments alimentaires comme, par exemple, les compléments destinés à la minceur, au développement de la masse musculaire, à la lutte contre le stress ou contre le cholestérol…

PNG - 2.3 ko

Les aliments enrichis, comme les yaourts enrichis en vitamine D


PNG - 2.3 ko

Les boissons dites énergisantes


PNG - 2.3 ko

Les denrées destinées à une alimentation particulière :aliments pour nourrissons, aliments sans gluten, denrées alimentaires destinées à des fins médicales spéciales…

Vous pouvez signaler directement en ligne sur ce portail un effet indésirable lié à un produit alimentaire

Quels effets indésirables peuvent être déclarés ?

PNG - 2.3 ko

Tout effet indésirable, grave ou non, ayant eu un effet inattendu sur votre santé : allergie, troubles gastro-intestinaux, réaction de la peau, troubles cardiaques…

Attention, les toxi-infections alimentaires collectives caractérisées par l’apparition d’au moins deux cas similaires de troubles gastro-intestinaux liés à la consommation d’un même aliment ne sont pas concernés : ils font l’objet d’un circuit de signalement spécifique.

Qui peut déclarer un effet indésirable ?

PNG - 19.9 ko

Les particuliers sont invités à contacter le professionnel de santé de leur choix pour effectuer un signalement. A défaut, ils peuvent toutefois déclarer directement l’événement indésirable dans la rubrique "Produit/complément alimentaire".


PNG - 19.6 ko

Les professionnels de santé (médecin, pharmacien, infirmier…) peuvent effectuer un signalement.

PNG - 16.1 ko

Les fabricants sont invités à signaler.

Comment le signalement est-il traité ?

Les signalements sont transmis à l’Agence nationale de sécurité des aliments, de l’environnement et du travail (Anses), qui est responsable de la nutrivigilance.

Après réception d’une déclaration, l’Anses peut demander, si nécessaire, des informations complémentaires. Toutefois, l’anonymat du consommateur à l’origine du signalement est préservé.

A l’issue du processus d’expertise, l’Anses édite une fiche de synthèse du cas déclaré avec ses conclusions. Cette fiche est transmise au déclarant, aux fabricants des produits concernés et aux ministères de tutelle de l’Anses.

Pour en savoir plus sur la nutrivigilance, consultez le site de l’Agence nationale de sécurité des aliments, de l’environnement et du travail.

Prenez 3 minutes et donnez votre avis sur ce site