Signaler un effet indésirable lié à un produit de la vie courante ou une substance présente dans l’environnement

Patients, usagers, consommateurs

Signaler les effets indésirables et les intoxications que vous suspectez d’être liés à l’usage d’un produit de la vie courante ou à la consommation d’une substance présente dans l’environnement permet de contribuer à l’amélioration de l’information et de la sécurité de tous.

Grâce aux signalements enregistrés par les centres anti-poison, les produits ou substances incriminés peuvent faire l’objet d’une meilleure information des usagers, d’une restriction de leur usage, voire être retirés du marché, pour les plus dangereux.

Quels sont les produits et substances concernés ?

PNG - 2.3 ko

Les produits utilisés dans la maison ou dans le jardin : produits d’entretien, de nettoyage, pesticides, raticides, etc.

PNG - 2.3 ko

Les produits destinés au bricolage  : peintures, colles, etc.

PNG - 2.3 ko

Les produits d’habillement  : vêtements, chaussures, etc.

PNG - 2.3 ko

Les produits d’ameublement ou matériaux de construction
…y compris ceux achetés sur Internet

PNG - 2.3 ko

Vous pouvez également déclarer des substances présentes dans l’environnement ou produites par des agents présents dans l’environnement, si elles ont conduit à une intoxication ou à un effet néfaste sur votre santé : plantes, baies, champignons mais aussi insectes, serpents, méduses…

JPEG - 1.2 ko

Attention

  • En cas d’urgence, composez le 15
  • En cas d’intoxication, contactez le centre anti-poison le plus proche

Le signalement ne concerne pas les événements sanitaires surveillés par des systèmes spécifiques tels que les effets de la pollution atmosphérique ou les allergies aux pollens.

La présence de moustiques tigres et d’ambroisie (espèce végétale très allergisante) se notifie uniquement sur des sites dédiés.

Les intoxications liées au plomb et les intoxications au monoxyde de carbone font l’objet de dispositifs de déclaration ou de surveillance pilotés par l’Agence nationale de santé publique. La déclaration de ces intoxications ne s’effectue pas via ce portail.

Qui peut signaler un événement indésirable lié à un produit de la vie courante ?

Vous pouvez signaler les effets indésirables liés à l’utilisation ou à l’exposition à ces agents et substances. Si vous avez déjà contacté un centre antipoison, il n’est pas nécessaire de faire un signalement sur ce portail.

Les professionnels de santé doivent déclarer des cas graves d’intoxication notamment, les fabricants et distributeurs de produits et mélanges doivent quant à eux déclarer les cas d’intoxication dont ils ont connaissance.

Comment se déroule une déclaration ?

Votre signalement est adressé à l’un des centres antipoison et expertisé par un toxicologue. Si besoin, ce dernier peut vous contacter pour préciser le lien entre les effets déclarés et le produit que vous signalez.

Les données recueillies sont anonymisées et saisies dans le Système d’information des Centres antipoison. L’analyse régulière de cette base de données permet d’identifier des produits ou des usages qui posent un problème de sécurité.

L’Agence nationale de sécurité des aliments, de l’environnement et du travail (Anses) est responsable de la coordination de cette surveillance, que l’on appelle aussi toxicovigilance.

→ Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l’Agence nationale de sécurité des aliments, de l’environnement et du travail ou celui de l’Association des centres antipoison et de toxicovigilance.

Prenez 3 minutes et donnez votre avis sur ce site