Pharmacovigilance du médicament vétérinaire

Professionnels de santé

La pharmacovigilance vétérinaire a pour objet la surveillance, l’évaluation et la prévention des effets indésirables susceptibles d’être liés à l’utilisation ou à l’exposition d’un médicament à usage vétérinaire.

La déclaration des effets indésirables est une démarche essentielle pour faire progresser la sécurité d’emploi de ces médicaments.

Les produits concernés

  • médicaments destinés à l’animal

Les déclarants

Les professionnels de santé signalent :

  • tout effet indésirable
  • sur l’être humain
  • susceptible d’être imputé à l’utilisation d’un médicament vétérinaire.
PNG - 19.5 ko

Ce portail prend en compte les seuls effets indésirables sur l’homme des médicaments vétérinaires.
Pour les effets sur les animaux, consulter le site de l’Anses

Le signalement d’un événement indésirable

- Vous pouvez signaler directement en ligne sur ce portail.

Vous êtes invité à joindre au formulaire tout document étayant votre signalement (compte rendu d’hospitalisation, résultats d’examens complémentaires, etc.).

Le traitement de votre déclaration

- Votre signalement est transmis au centre antipoison territorialement compétent. Il est évalué par un toxicologue qui peut être amené à vous recontacter.

- Les données issues du signalement sont anonymisées avant enregistrement dans la base de données nationale de pharmacovigilance vétérinaire.

- Sur la base de l’évaluation des signalements reçus et des autres données disponibles, l’Agence nationale de sécurité des aliments, de l’environnement et du travail (Anses), via l’Agence nationale du médicament vétérinaire, pourra identifier les médicaments vétérinaires qui posent un problème de santé publique en vue de la mise en œuvre de mesures préventives ou correctives : information des usagers, restriction d’usage, retrait du marché, etc.