Secrétaire administratif du corps des "secrétaires administratifs relevant des ministres chargés des affaires sociales" - Externe

Présentation du métier

Le secrétaire administratif assure des tâches administratives. A ce titre, il est chargé notamment d’appliquer les textes de portée générale aux cas particuliers qui lui sont soumis.

Il peut également avoir la charge des tâches de rédaction, de comptabilité, de contrôle et d’analyse.

Le secrétaire administratif qui possède une qualification informatique peut être employé en qualité de programmeur ou de pupitreur. C’est un fonctionnaire de catégorie B.

Textes de référence

pdf Décret n°94-1016 du 18 novembre 1994 Téléchargement (115 ko)

modifié fixant les dispositions statutaires communes applicables à divers corps de fonctionnaires de la catégorie B (modifié)

pdf Décret n° 94-1017 du 18 novembre 1994 Téléchargement (55.6 ko)

modifié fixant les dispositions statutaires communes applicables aux corps des secrétaires administratifs des administrations de l’Etat et à certains corps analogues (modifié)

pdf Décret n° 2007-1448 du 8 octobre 2007 Téléchargement (25.8 ko)

relatif à la fusion des corps des secrétaires administratifs d’administration centrale et des secrétaires administratifs des affaires sanitaires et sociales, à la création du corps des secrétaires administratifs des services déconcentrés du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle et à l’intégration des fonctionnaires appartenant à ce corps dans celui des secrétaires administratifs relevant des ministres chargés des affaires sociales

pdf Arrêté du 25 juin 2009 Téléchargement (80.3 ko)

fixant la nature et le programme des épreuves des concours de recrutement des secrétaires administratifs des administrations de l’État et de certains corps analogues

pdf Arrêté du 8 mars 2011 Téléchargement (72.6 ko)

fixant la nature et le programme des épreuves des concours de recrutement dans le grade de secrétaire administratif de classe normale de certains corps des secrétaires administratifs des administrations de l’État et de certains corps analogues.

Conditions d’accès

Conditions générales :

pdf Conditions générales Téléchargement (6 ko)

Conditions spécifiques :

Sous réserve de satisfaire aux conditions générales, ce concours est ouvert aux candidats titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent.

Comment s’inscrire :

Inscrivez-vous en ligne

Nature des épreuves

Épreuves écrites d’admissibilité :

1° Épreuve de cas pratique avec une mise en situation à partir d’un dossier documentaire remis au candidat pouvant comporter des graphiques ainsi que des données chiffrées. Le dossier releve d’une problématique relative aux politiques publiques et comporte plusieurs questions précédées d’une présentation détaillée des attentes du jury destinée à mettre le candidat en situation de travail
(durée : trois heures ; coefficient 3).
Pour cette épreuve, le dossier documentaire ne peut excéder vingt pages.

2° Une épreuve constituée d’une série de six à neuf questions à réponse courte portant, au choix du candidat exprimé lors de son inscription, sur l’une des options suivantes :
- gestion des ressources humaines dans les organisations ;
- comptabilité et finance ;
- problèmes économiques et sociaux ;
- enjeux de la France contemporaine et l’Union européenne.

Pour chaque option, le questionnaire à réponse courte comporte des questions communes et des questions propres à l’option choisie (durée : trois heures ; coefficient 2, dont coefficient 1 pour les questions communes et de capacité de raisonnement et coefficient 1 pour les questions relatives à l’option).

A partir d’un ou plusieurs documents, les questions communes portent sur des connaissances générales permettant d’évaluer l’ouverture au monde, l’intérêt porté aux politiques publiques, aux valeurs du service public et permettant de tester la capacité de raisonnement. Un même texte peut servir de support à plusieurs questions.
Pour la partie optionnelle, chaque question est accompagnée d’un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée. Un même texte peut servir de support à plusieurs questions.
Le dossier documentaire pour l’ensemble des questions ne peut excéder dix pages au total.

Épreuve orale d’admission

L’épreuve orale d’admission consiste en un entretien avec le jury, à partir d’un texte court relatif à un sujet de société en rapport avec le rôle des administrations ou portant sur une politique publique comportant une ou deux questions auxquelles le candidat doit répondre, visant à apprécier les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète, le cas échéant sous forme de mise en situation
(durée : vingt-cinq minutes, dont dix minutes au plus d’exposé, précédée d’une préparation de vingt-cinq minutes ; coefficient 4).

En vue de l’épreuve d’entretien, le candidat admissible adresse une fiche individuelle de renseignement au service gestionnaire du concours à une date fixée par le service et avant le début des épreuves d’admission. Le jury dispose de cette fiche de renseignement pour la conduite de l’entretien qui suit l’exposé. La fiche individuelle de renseignement est disponible sur le site internet du ministère ou de l’établissement chargé de l’organisation du concours.

La formation : Les candidats reçus sont nommés fonctionnaires stagiaires et accomplissent un stage d’une durée d’une année au cours duquel ils peuvent recevoir une formation particulière.

Les aides à la préparation

- Les annales

- Les rapports des jurys

- La composition des jurys

Calendrier/modalités d’inscription

- Le calendrier

- Modalités d’inscription

Les résultats

- Résultats admissibilité / admission / Statistiques

Les contacts

Service organisateur : Bureau du recrutement - SD1C

Pour toute demande de renseignements :

Vous pouvez nous écrire

Ministère des affaires sociales, de la santé et du droit des femmes
Direction des Ressources Humaines
Bureau du recrutement SD1C
14 avenue Duquesne
75350 PARIS 07 SP

Ou nous contacter par mail, en remplissant le formulaire "Qui contacter ?"