« Zéro sans solution » : Le devoir collectif de permettre un parcours de vie sans rupture, pour les personnes en situation de handicap et pour leurs proches

N’avoir plus aucune solution d’accompagnement, pour une personne en situation de handicap dont le comportement est trop violemment instable ou le handicap trop lourd est impossible.

Il faudrait donc travailler à tenir l’engagement d’un « zéro sans solution ».

La mission confiée aux auteurs de ce rapport était de proposer des réponses.