L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Implantée au sein du système des Nations Unies, l’OMS est l’unique organisation participant à une gouvernance mondiale en matière de santé publique.
Son objectif est « d’amener tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible » (Article 1 de sa Constitution).
Quatrième contributeur du budget de l’OMS et membre semi-permanent du Conseil exécutif, la France est un acteur essentiel du fonctionnement de l’organisation. Son action au sein de l’OMS pour les prochaines années tendra notamment au renforcement du Règlement sanitaire international (RSI).

L’actualité de la coopération

Depuis mai 2015, la France siège à nouveau au Conseil exécutif et est représentée par le directeur général de la santé, le Professeur Benoît Vallet.

La France siège par ailleurs au Comité permanent du Comité régional de la région Europe de l’OMS, où elle est représentée par le Délégué aux Affaires européennes et internationales des ministères sociaux.

L’accord–cadre France-OMS, signé le 2 décembre 2013 pour la période 2014-2019, a vocation à renforcer le partenariat entre la France et l’OMS autour de quatre domaines de coopération prioritaires :

  1. la sécurité sanitaire ;
  2. les objectifs du développement en santé ;
  3. la prévention des facteurs de risques ;
  4. le renforcement des systèmes de santé.

Les services du ministère et de l’ensemble des agences sous sa tutelle (ANSM, ABM , InVS, ANSES, INCa…) prêtent de manière régulière le concours de leur expertise à l’OMS.

Par ailleurs, la Direction Générale de la Santé (DGS) contribue aux budgets :

Pour les prochaines années, le soutien de la France sera notamment dirigé vers le renforcement d’un Règlement sanitaire international.