La cigarette électronique

La cigarette électronique ou l’e-cigarette désigne un produit électrique destiné à simuler l’acte de fumer du tabac. Elle produit une vapeur ou « fumée artificielle ». Cette vapeur est aromatisée et peut contenir ou non de la nicotine.

En France, la cigarette électronique, selon ses caractéristiques, peut être soit un produit de consommation courante soit un médicament. Voir le point d’information de l’ANSM

Des premiers éléments sur le niveau de consommation des cigarettes électroniques par les français ont été publiés par l’OFDT en février 2014. Ils objectivent un engouement certain pour ces produits.

En novembre 2013, la cigarette électronique est connue de la très grande majorité des Français, parmi lesquels on compterait entre 7,7 à 9,2 millions d’expérimentateurs, plutôt jeunes et consommateurs de tabac. L’usage dans le mois précédant l’enquête concerne quant à lui 6% de la population. Entre 1,1 et 1,9 million de personnes utiliseraient quotidiennement la cigarette électronique en France : il s’agit dans 67% des cas de fumeurs de tabac, qui s’en servent majoritairement pour arrêter ou réduire leur consommation quotidienne, et donc potentiellement les risques sanitaires associés au tabagisme.

Consultez les résultats de l’enquête ETINCEL-OFDT sur la cigarette électronique (février 2014)

En mai 2013, une revue de littérature avec des avis d’experts, financée par la Direction générale de la santé, a été publiée par l’Office de prévention du tabagisme.

Le 25 avril 2014, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a rendu un avis sur les bénéfices-risques de la cigarette électronique ou e-cigarette, étendus en population générale

Depuis le 17 mars 2014, la vente de ces produits aux mineurs est interdite

A partir de mai 2016, le cadre légal prévu par la directive européenne 2014/40 devra s’appliquer en droit national.

Consultez l’article 20 de la directive 2014/40/UE sur les produits du tabac (remplace la directive 2001/37/CE), qui établit des exigences de sécurité et de qualité pour les cigarettes électronique.

Source
Direction générale de la santé
Sous-direction Santé des populations et prévention des maladies chroniques
Bureau Addictions et autres déterminants comportementaux de santé
14, avenue Duquesne
75007 Paris