Vaccination

La politique vaccinale s’intègre dans la politique de lutte contre les maladies infectieuses. Elle tient compte de l’épidémiologie des maladies à prévention vaccinale, des avancées techniques dans ce domaine, des recommandations de l’OMS et de l’organisation du système de santé.



JPEGLa vaccination est un moyen de prévention efficace pour lutter contre de nombreuses maladies infectieuses. Se vacciner, c’est se protéger. En provoquant une réponse immunitaire spécifique, le vaccin évite une éventuelle contamination future. Se vacciner, c’est aussi protéger les autres et en particulier les plus fragiles. En se vaccinant, on évite de transmettre la maladie aux personnes les plus fragiles de son entourage.

Ce geste de prévention a permis de sauver des millions de vies, en enrayant la transmission de certaines maladies infectieuses et en participant à leur éradication.

Actualités

17 juin 2016

Adaptation de la conduite à tenir pour la vaccination BCG

Les maladies à prévention vaccinale

Pour tous les enfants, vous devez veiller à :

- respecter, pour chaque vaccination, le nombre et les intervalles entre les injections ;

- faire inscrire par le médecin, dans le carnet de santé de l’enfant, le nom du vaccin et la date de vaccination.

Les mentions ainsi portées lisiblement et complètement ont valeur de certificat de vaccination.

Où se faire vacciner ?

Les vaccinations mentionnées dans le calendrier vaccinal sont effectuées gratuitement dans les services de vaccination du secteur public (Centre de Protection Maternelle et Infantile, service municipal ou départemental de vaccination par exemple). Renseignez-vous auprès de votre mairie ou du Conseil général de votre département. Elles sont remboursées à 65 % par la Sécurité Sociale quand elles sont pratiquées dans le secteur privé (cabinets médicaux).

- Vaccination contre la fièvre jaune

La vaccination contre la fièvre jaune ne peut pas être effectuée par votre médecin traitant : vous devez vous rendre dans l’un des centres de vaccination habilités à effectuer la vaccination antiamarile et à délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune.
Liste des centres de vaccination habilités à effectuer la vaccination contre la fièvre jaune (anti-amarile)

- Vaccination contre la rage

La vaccination contre la rage est réalisée tantôt par un médecin traitant (cas de la prévention avant un voyage) tantôt par un centre anti-rabique spécialisé (cas d’une contamination possible, par exemple morsure).

Pour en savoir plus, consultez le dossier « rage »

Pour en savoir plus :

Bibliographie :

- Vaccins : convaincre et innover pour mieux protéger.
Rapport de l’OPEPS n° 476 (2006-2007) de M. Paul Blanc, déposé le 28 septembre 2007

Sites internet officiels français :

- Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)
- Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariées (CNAMTS)
- Haute Autorité de Santé (HAS)
- Avis du HCSP relatifs à la vaccination

- Institut national de prévention et d’éducation à la santé (INPES)
- Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)
- Institut de Veille Sanitaire (INVS)

Sites étrangers :

- ECDC
- Organisation mondiale de la santé (OMS) :
- OMS - Europe

Autres informations :

- Institut Pasteur
- Infovac Ligne directe d information et de consultation sur les vaccins pour les professionnels de santé
- Mesvaccins.net Site interactif sur les recommandations vaccinales adaptées aux caractéristiques individuelles, pour les cliniciens, population générale, voyageurs,…

Source :

Direction générale de la santé
Sous-direction Prévention des risques infectieux
14 avenue Duquesne
75007 Paris