Calendrier vaccinal

La politique de vaccination est élaborée par le ministre chargé de la santé qui fixe les conditions d’immunisation, énonce les recommandations nécessaires et rend public le calendrier des vaccinations après avis du Haut conseil de la sante publique (HCSP).

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales générales et des recommandations vaccinales particulières propres à des conditions spéciales (risques accrus de complications, d’exposition ou de transmission) ou à des expositions professionnelles.

Le calendrier des vaccinations 2016

JPEG - 29.2 ko

Point-clé sur les nouvelles recommandations en 2016 :

- Le calendrier 2016 introduit une nouvelle recommandation de vaccination contre le zona pour les adultes âgés de 65 à 74 ans révolus. Il est également possible, durant un an, c’est-à-dire jusqu’à la publication du calendrier des vaccinations 2017, de proposer une vaccination de rattrapage aux personnes âgées de 75 à 79 ans révolus.

- Le calendrier 2016 simplifie la vaccination contre la fièvre jaune : le rappel de vaccination contre la fièvre jaune pour les résidents du département de la Guyane âgés de 2 ans et plus et les personnes issues de la métropole qui y séjournent ou souhaitent s’y rendre n’est plus nécessaire, sauf cas particuliers.


Actualités

mai 2016

- Vaccination contre l’hépatite A : stratégie transitoire de vaccination suite aux tensions d’approvisionnement des vaccins contre l’hépatite A

En raison de tensions d’approvisionnement des vaccins contre l’hépatite A, un flux tendu de ces vaccins est attendu : les informations figurent sur le site de l’ANSM

Dans ce contexte, la DGS modifie transitoirement la stratégie de vaccination en s’appuyant sur l’avis actualisé du Haut Conseil de la santé publique du 19 mai 2016, qui recommande :
- de n’effectuer qu’une seule dose pour les nouvelles vaccinations ;
- de ne pas faire de rappel pour ceux qui on déjà reçu une dose, même s’ils sont à nouveau en situation d’exposition (sauf pour les personnes immunodéprimées) ;
- de vacciner, en priorité :
> les enfants à partir de l’âge de 1 an, qui vont se rendre dans un pays de haute endémicité,
> les personnes de l’entourage d’un ou plusieurs cas confirmés conformément aux recommandations inscrites au calendrier vaccinal :
• en milieu familial ;
• en collectivités.
> les voyageurs si les conditions de leur séjour les exposent à un risque élevé de contamination,
> les personnes immunodéprimées exposées.
- de pratiquer une sérologie préalable prouvant l’absence d’immunisation :
> chez les personnes atteintes de mucoviscidose et/ou atteintes de pathologies susceptibles d’évoluer vers une hépatopathie chronique,
> chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes,
> chez les adultes nés avant 1945.
- L’utilisation de doubles doses de vaccin pédiatrique pour vacciner les adultes est déconseillée.

Ces recommandations seront actualisées en fonction de la disponibilité des vaccins.

4 décembre 2015
- Assouplissement temporaire des tensions d’approvisionnement de vaccins combinés contenant la valence coqueluche

Suite à un assouplissement temporaire de ces tensions, une distribution contingentée des vaccins pentavalents (InfanrixQuinta® et Pentavac®) va être mise en place dans les officines de pharmacie. La distribution prioritaire de ces vaccins auprès des centres de PMI et des centres de vaccination est maintenue. Ces recommandations seront actualisées en fonction de la disponibilité des vaccins.
- Consulter le site de l’ansm


9 mars 2015

Stratégie transitoire de vaccination suite aux difficultés d’approvisionnement de vaccins combinés contenant la valence coqueluche

En raison de difficultés durables d’approvisionnement des vaccins combinés contenant la valence coqueluche au niveau mondial, un flux tendu de vaccins pentavalents et de certains vaccins tétravalents est attendu.

La Direction générale de la santé modifie transitoirement la stratégie de vaccination en s’appuyant sur les recommandations du Haut conseil de la santé publique dans son avis du 25 février 2015.

Afin de faciliter l’appropriation de ces recommandations transitoires, deux fiches synthétiques ont été réalisées à l’attention des professionnels de santé :

pdf Tensions d’approvisionnement des vaccins combinés contenant la valence (...) Téléchargement (284.9 ko)
pdf Tensions d’approvisionnement des vaccins combinés contenant la valence (...) Téléchargement (286.8 ko)

Ces recommandations seront actualisées en fonction de la disponibilité des vaccins.