Les contraceptions

Sous le terme « contraception » on désigne l’ensemble des moyens employés pour provoquer une infécondité temporaire chez la femme ou chez l’homme, c’est à dire les différentes méthodes qui ont pour but d’éviter une grossesse.

JPEG - 47 ko

De manière générale, les méthodes contraceptives agissent :
- en bloquant l’ovulation : c’est le cas de la pilule, de l’anneau vaginal, du timbre contraceptif ;
- en empêchant la fécondation (rencontre entre spermatozoïdes et ovule) : c’est le cas des préservatifs, des spermicides, du diaphragme ; c’est également le cas de la stérilisation
- en empêchant l’implantation d’un œuf : c’est le cas du dispositif intra utérin ou stérilet.

Les méthodes de contraception, à une exception près, la méthode de stérilisation chirurgicale, sont réversibles et temporaires.

La contraception est très répandue en France : 55,5% des femmes utilisent la pilule, 26% un stérilet et 18,5% une autre méthode. Une contraception de « rattrapage », la contraception d’urgence, communément appelée pilule du lendemain, est indiquée après une relation sexuelle non ou mal protégée.