Accidents de la vie courante

Les accidents de la vie courante sont des traumatismes non intentionnels qui se répartissent usuellement selon le lieu ou l’activité :

- les accidents domestiques, se produisant à la maison ou dans ses abords immédiats : jardin, cour, garage et autres dépendances,

- les accidents scolaires, incluant les accidents survenant lors du trajet, durant les heures d’éducation physique et dans les locaux scolaires, de la crèche à l’enseignement supérieur,

- les accidents de sport ou de vacances, et les accidents de loisirs,

- les accidents survenant à l’extérieur : dans un magasin, sur un trottoir, à proximité du domicile.

Sont exclus : les accidents de travail, les accidents de la circulation, les accidents causés par des éléments naturels, les suicides et les agressions qui ne sont pas considérés comme des accidents.

Des objectifs identifiés de santé publique

Les deux populations plus particulièrement touchées par les accidents de la vie courante sont prises en compte dans les objectifs associés à la loi relative à la politique de santé publique du 9 août 2004.

Pour en savoir plus :
- L’état de santé de la population en France, rapport, 2015
- Le site de l’Invs accident /traumatisme

Une politique interministérielle

La prévention des accidents de la vie courante repose sur des actions sur les comportements, sur les produits et sur l’environnement. Les mesures prises pour prévenir ces accidents sont ainsi partagées entre différents acteurs publics selon leur compétence  :
- l’approche "connaissance des accidents" : Ministère de la santé et des sports en lien avec l’Institut de veille sanitaire (InVS)
- l’éducation pour la santé et la communication : l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES)
- l’approche “produit” : la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) du Ministère en charge de la Consommation.

L’organisation de la prévention en France est organisée selon 3 axes :

- La communication à visée préventive : l’INPES organise chaque année des campagnes d’information : (la prévention des accidents domestiques des enfants, la prévention des noyades, la prévention des accidents de vélo et la prévention des incendies domestiques). D’autres organismes réalisent des campagnes de communication dont la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC) et les autres ministères (la DGCCRF, la Direction des sports, la Direction de la sécurité civile (DSC)).

- Le recueil de données épidémiologiques, afin de mieux connaître l’origine et le type d’accidents l’InVS est en charge de ce volet.
- L’élaboration et la mise en œuvre de recommandations, de normes et de réglementation, qui relève de l’action des pouvoirs publics, de l’AFNOR et de la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC).

Des actions concertées

Le portail Internet dédié à la prévention des accidents de la vie courante, est un portail Internet partenarial de prévention des accidents de la vie courante (ouvert depuis le 8 janvier 2009). Les membres fondateurs de ce portail sont l’Institut national de la consommation (INC), la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC), la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), la Direction générale de la santé (DGS), l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) et l’Institut de veille sanitaire (InVS).

Un programme de prévention des AcVC est copiloté par la DGS et la DGCCRF

Une cellule d’échanges, de documentation et d’information sur les accidents de la vie courante (Cediac) a été créée en juillet 2002, pour prendre la suite de la "cellule d’observation des accidents de la vie courante" mise en place depuis 1997. Compte tenu de la diversité des intervenants dans le domaine des AcVC, l’objectif principal est l’échange et le partage d’informations de toutes natures sur les accidents de la vie courante entre les membres de la cellule et avec des interlocuteurs extérieurs.

Ce site, développé en collaboration avec les différents acteurs de prévention,
propose des conseils sur l’ensemble des accidents du quotidien et fournit des liens vers des outils pédagogiques ou sites Internet dédiés à cette thématique.

Site Internet de la Commission de la sécurité des consommateurs
Ce site apporte des informations sur les dangers présentés par les produits et les services :

Source :

Direction Générale de la Santé
Sous Direction de la prévention des risques liés à l’environnement et à l’alimentation Bureau « Environnement intérieur, milieux de travail et accidents de la vie courante »
DGS/EA2
14, avenue Duquesne - 75350 Paris 7 SP