Les chiffres clés

Avec 4,5 millions de recours aux urgences, 500 000 hospitalisations et environ 20 000 décès, les 10 et 12 millions d’accidents de la vie courante (AcVC) se produisant chaque année en France constituent un problème majeur de santé publique.

Les deux tiers des décès surviennent chez les personnes âgées de 75 ans et plus, souvent après une chute. Les AcVC représentent la première cause de décès chez les enfants de moins de 15 ans.

Pour en savoir plus :

- Site Invs "Observer, surveiller, alerter"
- Statistiques causes de décès
- www.prevention-maison.fr
- www.stopauxaccidentsquotidiens.fr

Les caractéristiques générales

Les accidents de la vie courante touchent tous les milieux et toutes les tranches d’âges, mais plus particulièrement :
- les enfants de moins de 15 ans et
- les personnes âgées de plus de 65 ans.

En 2008, les accidents de la vie courante (AcVC) ont provoqué le décès de 254 enfants de moins de 15 ans et de 14 845 personnes de plus de 65 ans, soit les trois quarts de décès par accident de la vie courante (19703 décès). Chez les plus de 65 ans, les principales causes de ces accidents sont les chutes, responsables de 8 356 décès.

Les principales causes de décès sont : les chutes, les suffocations, les noyades, les intoxications et les accidents causés par le feu. Les autres AcVC les plus fréquents sont les efforts excessifs et les faux mouvements, les chocs accidentels, les électrocutions et les piqûres-morsures.

Pour les lieux de survenue des AcVC, il apparaît ainsi que l’habitat représente 50% des AcVC , devant les aires de sports et de jeux (19%), les établissements d’enseignement et les lieux publics (12 %), les zones de transport (11%) et les autres lieux (8%) (Source : l’Enquête Permanente sur les Accidents de la Vie Courante Epac).
L’extrême diversité de ces accidents et de leurs conditions de survenue complexifie considérablement leur surveillance épidémiologique.

Les principales études disponibles

Différents outils sont utilisés pour la surveillance épidémiologique :

- Les statistiques des causes médicales de décès exhaustives sur toutes la France, établies par Le CépiDc, Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès, laboratoire de l’Inserm, à partir des certificats de décès.
- Des enquêtes permanentes, comme l’Enquête Permanente sur les Accidents de la Vie Courante (Epac) qui est une étude épidémiologique centrée sur les accidents de la vie courante (AcVC) donnant lieu à un recours aux urgences. Lancée en 1986 dans un cadre européen, l’enquête Epac constitue la partie française de la base européenne Injury Data Base développée dans le cadre du réseau de surveillance européen Injury Prevention Network.

Des enquêtes multithématiques et notamment les Baromètres santé qui portent sur les connaissances, attitudes et comportement en matière de santé des personnes résidant en France. Sa répétition dans le temps permet de suivre les évolutions pour chaque thématique étudiée, au total, plus de douze sujets liés à la santé. Les accidents de la vie courante font partie des sujets traités dans les Baromètres santé et sont liés aux campagnes de promotion et d’éducation pour la santé, menées par l’INPES en partenariat avec la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS).
Pour en savoir plus : baromètre santé 2010

- Des enquêtes thématiques : noyades, défenestrations, accidents de sport, mortalité par accident de la vie courante chez les enfants de moins de 15 ans , morsures de chien.


Source :

Direction Générale de la Santé
Sous Direction de la prévention des risques liés à l’environnement et à l’alimentation Bureau « Environnement intérieur, milieux de travail et accidents de la vie courante »
DGS/EA2
14, avenue Duquesne - 75350 Paris 7 SP