Dépistage des troubles de l’audition chez l’enfant

La déficience auditive est le déficit sensoriel le plus fréquent à la naissance. C’est un problème de santé publique en raison des chiffres élevés de prévalence et de la répercussion sur le développement de la communication, sur la scolarité et l’insertion sociale ultérieure de l’enfant.

JPEGPlus de 80% des surdités de l’enfant existent dès la naissance, mais ne peuvent être identifiées que par un dépistage à l’aide des méthodes objectives. Un enfant sur mille naît sourd profond, ce qui représente environ 25% des surdités présentes à la naissance. À 3 ans, la prévalence des surdités sévères et profondes est de 3/1000.

Par ailleurs, 12 à 18 % des enfants présenteront une otite séreuse durable dans les 5 premières années de la vie, altérant leur audition de façon plus ou moins prolongée.

La prise en charge précoce des troubles de l’audition conditionne le pronostic, qu’il s’agisse de l’acquisition du langage et à plus long terme, de l’intégration sociale.
Le dépistage des troubles de l’audition chez l’enfant fait appel à la compétence de l’ensemble des professionnels de santé au contact de l’enfant.

Des repères figurent à cet effet dans le carnet de santé.

Chez l’enfant plus grand et chez l’adolescent, la prévention des surdités liées aux traumatismes sonores passe par une information sur les niveaux sonores dangereux et à éviter, en particulier pour la musique amplifiée.

Brochure destinée aux parents

pdf Vérification de l’audition du nouveau-né - Collection "Le point sur", (...) Téléchargement (1.2 Mo)

Information des professionnels de santé

pdf Dépistage des troubles de l’audition chez l’enfant - Guide pratique, (...) Téléchargement (1.9 Mo)

Arrêté du 3 novembre 2014 relatif au cahier des charges national du programme de dépistage de la surdité permanente néonatale