Les prestations

JPEG - 839.6 ko

De nombreuses prestations ont été mises en place au niveau national pour aider les personnes malades chroniques. Leur nature dépend de la situation de la personne personnelle et professionnelle, et parfois de ses ressources.

Pour les adultes en situation de handicap

- Les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
Elles font référence pour les personnes en situation de handicap, notamment les personnes vivant avec une maladie chronique qui est ou peut devenir invalidante. Il en existe une par département. Les MDPH gèrent notamment les démarches liées à la reconnaissance du handicap, les demandes de prestation de compensation du handicap, de carte de stationnement ou de priorité pour personnes en situation de handicap. Les personnes atteintes de maladies chroniques peuvent avoir accès à ces prestations et dispositifs.

Consultez :
Le site national des Maisons départementales des personnes handicapées

- La Garantie de Revenu pour les Personnes Handicapées (GRPH)
La garantie de ressources est un revenu minimum garanti pour les personnes handicapées destinée à compenser l’absence durable de revenu d’activité des personnes handicapées dans l’incapacité de travailler. Elle est composée du complément de ressources et de l’AAH. Elle est attribuée, sous certaines conditions, aux personnes percevant l’AAH à taux plein ou en complément d’une pension d’invalidité, d’une pension vieillesse, ou d’une rente d’accident du travail mais aussi aux personnes titulaires de l’allocation supplémentaire du fonds spécial d’invalidité (FSI).

Consultez :
Le site handicap.fr

- La prestation de compensation du handicap (PCH)
Il s’agit d’une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes en situation de handicap. Cette prestation permet de financer les aides humaines et techniques nécessaires à l’aménagement du logement, au transport, à la garde d’un animal… Elle concerne aussi bien les enfants que les adultes vivant avec une maladie chronique jusqu’à 60 ans, et au-delà, dans certains cas spécifiques.
A noter :
Depuis janvier 2006, la PCH remplace l’Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) et l’Allocation compensatrice pour frais professionnels (ACFP) pour ceux qui ont choisi cette option.

Consultez :
La page prestation de compensation du handicap (PCH) sur le site Service-Public.fr
Le site de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées (CNSA), concernant la compensation individuelle du handicap

L’allocation aux adultes handicapé (AAH)
Elle est réservée aux personnes de plus de 20 ans :

    • atteintes d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 % ;
    • atteintes d’un taux d’incapacité permanente compris entre 50 et 79 % et qui ne peuvent durablement accéder à un emploi à cause de leur handicap.

Son montant dépend des ressources de la personne et de son conjoint/concubin si elle vit en couple. Cette aide peut être cumulée avec la prestation de compensation du handicap (PCH).

Consultez :
Le site de l’association Impatients chroniques associés, ChroniCité, pour vous aider dans les démarches administratives : comment remplir son certificat MDPH, les aides sociales qui peuvent être cumulées…
Le site de la CNSA qui propose un accès aux formulaires pour effectuer vos démarches.

Pour les adultes invalides

La pension d’invalidité
Elle est destinée aux personnes touchées par une maladie ou un accident, ayant entraîné une réduction de leur capacité de travailler. Elle est attribuée suivant certaines conditions à celles qui n’ont pas encore atteint l’âge de la retraite, afin de compenser leur perte de salaire.

Consultez :
Le site de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés

L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)
Cette prestation est versée sous certaines conditions aux personnes invalides titulaires d’une pension de retraite ou d’invalidité qui n’ont pas atteint l’âge légal de départ à la retraite pour bénéficier de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).

Consultez :
Le site Service-Public.fr

La majoration pour aide constante d’une tierce personne
Ce complément financier est accordé, chaque année, au titulaire d’une pension pour invalidité remplissant les conditions suivantes :

    • son invalidité l’empêche d’exercer une profession ;
    • et l’oblige à avoir recours à l’assistance d’une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie.

À noter : La pension d’invalidité n’est pas attribuée aux personnes ayant atteint l’âge légal de la retraite. Toutefois, certains retraités peuvent également percevoir cette majoration pour tierce personne.

Consultez :
Le site Service-Public.fr

Pour les personnes âgées en perte d’autonomie

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)
Cette aide est destinée à couvrir en partie les dépenses liées à la perte d’autonomie des personnes âgées d’au moins 60 ans : rémunération d’une aide à domicile ou d’un accueillant familial (personne âgée accueillie au sein d’une famille), dépenses de transport, achat d’aides techniques, travaux d’adaptation du logement, etc. Cette prestation est versée par les départements aux personnes vivant à domicile ou en établissement.

Consultez :
Allocation personnalisée d’autonomie (APA) sur service-public.fr
Le site de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées (CNSA)

Après une hospitalisation

L’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) est destinée aux personnes :
- retraitées du régime général de plus de 55 ans ;
- qui ont des besoins d’aides temporaires et urgents à domicile au sortir d’une hospitalisation ;
- qui ont des ressources mensuelles qui ne dépassent pas un plafond de revenus fixé chaque année.

L’aide au retour après hospitalisation (ARDH) peut financer certaines dépenses : aides ménagères, matérielles. Elle est accordée par le service social de la Caisse d’assurance retraite et de santé au travail (CARSAT) ou par le Régime social des indépendants (l’ARDH peut être accordée aux assurés du RSI, sous conditions).

Les sites utiles

Les informations administratives données par cet organisme public concernent toutes les personnes vivant avec une maladie chronique et ne sont pas réservées aux personnes atteintes d’un cancer.

Consultez :
Le site de l’institut national du cancer
Le site des Caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat)
Le site du Régime social des Indépendants
La rubrique "se faire aider" sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la santé.

Pour les enfants malades ou situation de handicap

L’association Sparadrap propose des informations sur les aides financières accessibles en cas de maladie chronique d’un enfant.
Consultez :
Le site de l’association Sparadrap

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) est destinée à soutenir les personnes qui assurent la charge d’un enfant en situation de handicap.
Consultez :
Le site Service-Public.fr