Les antibiotiques

Il existe plusieurs familles d’antibiotiques, comme les pénicillines, les macrolides ou les fluoroquinolones. Leur juste utilisation consiste à y recourir de façon adaptée, en choisissant le bon produit, pour une durée pertinente et sous une forme adéquate, uniquement dans les cas où la prise de ce type de médicament est efficace.

JPEG - 39.1 ko

Les infections virales (rhino-pharyngite, bronchite aiguë, grippe, rhume,…) et les infections bactériennes (tuberculose, cystite, pneumonie,…) présentent des symptômes souvent similaires (fièvre, toux, troubles digestifs, courbatures) mais elles ne doivent pas être traitées de la même manière.

Dans quels cas un traitement antibiotique est-il efficace ?

Les antibiotiques sont efficaces uniquement contre les bactéries. Ils agissent sur elles en les tuant (pour les bactéricides) ou en empêchant leur multiplication (pour les bactériostatiques). Les antibiotiques à large spectre éliminent une grande variété de bactéries tandis que ceux à spectre étroit détruisent un groupe ou un type spécifique de bactéries. Seul un médecin fera le bon diagnostic et pourra décider si le patient a effectivement besoin d’un traitement antibiotique.

Dans quels cas est-il inutile ?

Les antibiotiques ne sont pas actifs contre les virus. A titre d’exemple, ils n’ont pas d’effet sur le rhume, sur la grippe et dans 75 à 90% des cas d’angine chez l’adulte ou dans 60 à 75% des cas d’angine chez l’enfant. Ils ne permettent pas au patient de guérir plus vite ni de se protéger des infections virales transmises par d’autres personnes. En cas de maladies virales courantes, la guérison survient naturellement en 1 à 2 semaines, sans antibiotiques. En effet, le système immunitaire de la personne malade est le plus souvent capable de combattre, de lui-même, les virus fréquents durant l’hiver. En cas de persistance ou d’aggravation des symptômes, il est toutefois nécessaire de consulter à nouveau son médecin.

Qu’est-ce que la résistance bactérienne ?

Depuis des décennies, les antibiotiques ont permis de soigner des infections bactériennes et de sauver la vie de millions de personnes. Mais récemment, l’usage abusif et incorrect des antibiotiques a contribué au développement et à la dissémination de bactéries qui sont devenues résistantes aux antibiotiques. Cette résistance se développe lorsqu’une bactérie potentiellement nocive se transforme, diminuant ou rendant nulle l’action des antibiotiques qui la combattent.

Quand les antibiotiques ne fonctionnent pas, le résultat peut être :
- des maladies plus longues
- plus de complications
- plus de consultations chez le médecin
- l’utilisation de médicaments plus puissants et plus chers
- plus de décès causés par des infections bactériennes

Les exemples de types des bactéries qui sont devenues résistantes aux antibiotiques incluent celles qui causent des infections de la peau, des méningites, des infections sexuellement transmissibles ou des infections des voies respiratoires comme des pneumonies.

L’antibiotique peut-il soigner des infections induites par des bactéries résistantes ?

Les antibiotiques prescrits habituellement par le médecin peuvent ne pas être efficaces contre des infections provoquées par des bactéries résistantes, il faut alors avoir recours à des antibiotiques plus puissants.

Pour traiter certaines infections, des antibiotiques efficaces viennent à manquer, aboutissant à une augmentation du nombre de situations d’impasse thérapeutique rencontrées.

Recommandations de bon usage d’un traitement antibiotique :
• Ne pas prendre d’antibiotiques sans prescription d’un médecin ;
• Respecter la prescription : dose, fréquence, durée et heures de prise du traitement ;
• Ne pas arrêter un traitement prématurément. Même si l’état s’améliore, l’antibiotique doit être pris conformément à la prescription du médecin ;
• Ne pas prendre d’antibiotiques utilisés ou non utilisés lors d’un précédent traitement même si les symptômes semblent les mêmes ;
• Ne pas donner son traitement à quelqu’un d’autre (un antibiotique est spécifique à chaque personne) ;
• Lire la notice pour vérifier les modalités d’utilisation et les précautions d’emploi. En cas de doute, interroger son médecin ou son pharmacien ;
• Signaler tout effet indésirable survenu pendant le traitement à son pharmacien ou à son médecin ;
• Une fois le traitement terminé, rapporter à son pharmacien toutes les boîtes entamées ou non utilisées.

- Dépliant Sensibiliser sur le bon usage des antibiotiques. Préserver l’efficacité des antibiotiques

En savoir plus

L’Assurance maladie

- Dossier « Protégeons les antibiotiques »

- Dossier « Les antibiotiques, utilisés à tort, ils deviendront moins forts »

ANSM

- Dossier Bien utiliser les antibiotiques

- Dépliant Résistance aux antibiotiques : comment lutter ?

- Dépliant Les antibiotiques et nous

E-Bug (ressource documentaire européenne) :
- Dossier « Antibiotiques et autres médicaments » destiné aux enseignants et aux élèves de collège ;
- Dossier « Antibiotiques et autres médicaments » destiné aux enseignants et aux élèves de primaire