Tableau de bord des infections nosocomiales : les résultats 2015

En 2015, l’alternance tous les 2 ans du recueil des indicateurs du TdBIN s’est poursuivie : le recueil a concerné le binôme ICALIN.2 (lutte contre les infections nosocomiales) et ICALISO (lutte contre les infections du site opératoire) pour l’exercice 2014. L’indicateur ICSHA.2 (consommation des produits hydro-alcooliques) a été maintenu en recueil annuel

Les principaux résultats

Le bilan du TdBIN 2014 est marqué par une nette progression des établissements classés A et B pour les 3 indicateurs recueillis. Seuls 0,9%, 2% et 2,4% des établissements sont classés E respectivement pour ICSHA.2, ICALIN.2, ICALISO. Ces indicateurs étant les plus anciens du TdBIN, les résultats 2014 soulignent une maturité incontestable des établissements en matière d’organisation, de moyens et d’actions mis en œuvre pour la gestion du risque infectieux.

Indicateurs
TdBIN
Cotation A Scope Santé 2012 Cotation A Scope Santé 2013 Cotation A Scope Santé 2014
Indicateur de consommation de solutions hydro-alcoolique version 2 : ICSHA.2
76,8%
76,6%
82,5%
Indicateur composite de lutte contre les infections nosocomiales version 2 : ICALIN.2
85,4%
XXX
91,2%
Indicateur composite de lutte contre les infections du site opératoires : ICA-LISO
84,6%
XXX
90,1%

Néanmoins, certains domaines restent perfectibles, notamment l’atteinte du ratio de personnels médical et paramédical des équipes opérationnelles d’hygiène (ICALIN.2) ou l’utilisation du système d’information hospitalier pour le suivi des infections du site opératoire (ICALISO). Ces domaines sont intégrés aux objectifs du programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (PROPIAS).

Une réflexion est en cours sur le maintien d’indicateurs dont la marge de progression est devenue très réduite.

 

Les perspectives

En 2016, le TdBIN concernera le recueil en alternance du binôme d’indicateurs relatifs au bon usage des antibiotiques (ICATB.2) et à la maîtrise des bactéries multi-résistantes (ICABMR). L’indicateur ICSHA.2 sera recueilli une dernière fois et le nouvel indicateur ICSHA.3 sera recueilli en simulation par la mesure des produits délivrés et non des produits commandés, comme actuellement : outre un résultat global par établissement, il proposera des résultats par grands secteurs d’activité, en réponse à l’attente des usagers.
Le nouvel indicateur « Bactériémie nosocomiale à SARM », en simulation en 2014 et 2015, sera en diffusion publique en 2016, avec l’objectif de faire tendre vers zéro ces événements graves lorsqu’ils sont analysés « évitables ».

Enfin, 2016 marquera le transfert du TdBIN de la DGOS à la HAS, après celui d’I-Satis, effectif dès 2015. Les campagnes de l’ensemble des IQSS sont donc totalement confiées à la HAS, qui en assurera la maitrise d’ouvrage, l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) en effectuant la maîtrise d’œuvre.
Ainsi, la DGOS se recentrera sur sa mission d’orientation stratégique et d’impulsion de la politique des indicateurs, la mise en œuvre de cette politique restant sous co-pilotage DGOS/HAS.


Les rapports nationaux

pdf Rapport national 2014 Téléchargement (1.2 Mo)
pdf Rapport national 2013 Téléchargement (995.9 ko)
pdf Rapport national 2012 Téléchargement (1.2 Mo)
pdf Rapport national 2011 Téléchargement (321 ko)
pdf Rapport national 2010 Téléchargement (446.7 ko)
pdf Rapport national 2009 Téléchargement (423.3 ko)
pdf Rapport national 2008 Téléchargement (287.6 ko)
pdf Rapport national 2007 Téléchargement (207.1 ko)
pdf Rapport national 2006 Téléchargement (246.6 ko)
pdf Rapport national 2005 Téléchargement (255.5 ko)
pdf Rapport national 2004 Téléchargement (596.1 ko)

 

Les autres rapports

A partir des données extraites des bilans standardisés de lutte contre les infections nosocomiales des établissements de santé, l’institut de veille sanitaire (InVs) a analysé l’évolution du taux de staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) dans les établissements de santé entre 2005 et 2008 : Analyse épidémiologique des données transmises dans le cadre des bilans standardisés des activités de lutte contre les infections nosocomiales.

Les autres rapports de surveillance des infections associées aux soins.

 

Les résultats par établissements de santé