Dossier médical partagé (DMP)

JPEG - 239.5 ko








Le DMP - dossier médical partagé - est un carnet de santé numérique personnel, sécurisé, accessible sur internet

La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016, complétée par le décret 2016-914 du 4 juillet 2016, a confié à la CNAMTS (caisse nationale d’assurance maladie) la responsabilité de la mise en œuvre du DMP et de son évolution. Son déploiement progressif est en cours depuis la fin de l’année 2016 dans les départements de neuf CPAM (caisses primaire d’assurance maladie). Le DMP est enrichi de nouvelles fonctionnalités permettant la simplification de sa création (il peut notamment être créé par le patient), de son alimentation et de son utilisation par les professionnels.

Le DMP est conçu comme un ensemble de services permettant aux professionnels de santé autorisés, de partager, sous forme électronique, les informations de santé utiles à la coordination des acteurs prenant en charge le patient. En cela, il est complémentaire de l’usage entre professionnels de santé des messageries sécurisées du dispositif MSSanté.

Il s’agit d’un véritable carnet de santé numérique personnel, partagé, sécurisé et toujours accessible. Le titulaire peut le consulter sur Internet et via une application mobile, l’enrichir en y versant des documents (dans un volet spécifique) et en contrôler l’accès en autorisant ou non les professionnels à le consulter ou à l’alimenter.

Les professionnels de santé accèdent au DMP via leur logiciel métier DMP-Compatible (consulter la liste des logiciels DMP-Compatibles), ou sur Internet.

Le DMP contient notamment les antécédents du patient, l’historique des remboursements [1] d’éventuelles allergies, les traitements en cours, le volet médical de synthèse, les lettres de liaison de séjour hospitalier, les comptes-rendus d’hospitalisation et de consultation, les résultats d’examens (radios, analyses biologiques…), la mention du don d’organes, les directives anticipées, etc…

Le patient garde à tout moment la possibilité de fermer son DMP, ou de masquer certaines données de santé.

Le DMP est gratuit et n’est pas obligatoire.

Pour en savoir plus, consulter

- www.mon-dmp.fr ou www.dmp.gouv.fr


[1Dans un premier temps, uniquement disponible pour les ouvrants droit majeurs du Régime Général affiliés à l’une des caisses d’Assurance Maladie suivantes : Bas-Rhin, Bayonne, Côtes-d’Armor, Doubs, Haute-Garonne, Indre-et-Loire, Puy-de-Dôme, Somme, Val-de-Marne.