Episode de pollution par les particules : recommandations sanitaires

Plusieurs régions françaises connaissent actuellement un épisode de pollution de l’air par les particules lié à la fois à certaines émissions dans l’air (trafic routier, chauffage…) et aux conditions météorologiques qui ne favorisent pas leur dispersion. Ainsi, les concentrations atmosphériques en particules dépassent les seuils d’alerte dans plusieurs départements.

Ces épisodes de pollution peuvent entraîner l’apparition ou l’aggravation de divers symptômes (allergies, asthme, irritation des voies respiratoires, effets cardio-pulmonaires…) notamment chez les personnes les plus vulnérables et les personnes sensibles aux pics de pollution ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics de pollution.

Aussi, le ministère chargé de la Santé rappelle les principales recommandations à suivre en cas de dépassement du seuil d’alerte pour les particules :

Pour les personnes vulnérables ou sensibles [1] aux pics de pollution :

- Évitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur. Reportez les activités qui demandent le plus d’effort.

- Évitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (aux horaires éventuellement précisés au niveau local).

- En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) :

    • Prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ;
    • Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
    • Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement doit être adapté le cas échéant.

Pour la population générale :

- Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).

- En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin.

Retrouvez l’ensemble de ces recommandations en cas d’épisode de pollution sur le site du ministère

Des informations sur la qualité de l’air local sont disponibles sur le site Internet de la Fédération des associations de surveillance de la qualité de l’air


[1Populations vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, sujets personnes asthmatiques, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.

Populations sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).