L’ambroisie : une plante sous surveillance

L’ambroisie à feuilles d’armoise est une plante envahissante dont le pollen émis en fin d’été est très allergisant. L’allergie à l’ambroisie apparaît après plusieurs années d’exposition à son pollen et peut entraîner divers symptômes allergiques chez les sujets sensibles (rhinites, conjonctivites…) ainsi que l’apparition ou l’aggravation de l’asthme. Très présente dans la Vallée du Rhône, cette plante s’étend progressivement sur l’ensemble du territoire métropolitain. Des actions sont mises en œuvre pour informer la population de ses effets sur la santé et lutter contre son développement.

Des espèces végétales envahissantes et très allergisantes


Plante envahissante originaire d’Amérique du nord, l’ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L., 1753) possède un fort pouvoir allergisant (de niveau 5, soit le maximum sur l’échelle de mesure du caractère allergisant allant de 1 à 5 développée par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.). Elle se développe et se multiplie très facilement sur différents types de terrains, notamment ceux sur lesquels interviennent des activités humaines (surfaces agricoles, bords de route, chantiers…). Très présente depuis plusieurs années dans la vallée du Rhône, elle est aujourd’hui observée dans la quasi-totalité des régions françaises.
En Rhône-Alpes, région française la plus envahie par la plante, il est estimé que 13% en moyenne des habitants de la région souffrent d’allergies à l’ambroisie à feuilles d’armoise ; ce chiffre atteint 21% dans les zones les plus exposées à son pollen. Les dépenses liées à l’allergie à l’ambroisie ont été estimées à plus de 15 millions d’euros en 2012 en Rhône-Alpes.
D’autres espèces du genre Ambrosia se développent, de plus en plus, sur le territoire métropolitain : c’est le cas en particulier de l’ambroisie trifide qui est également une plante envahissante au pollen très allergisant.
Face aux enjeux sanitaires que représentent les ambroisies, diverses actions sont menées au plan national dans le cadre des Plans nationaux santé environnement (PNSE) et, au niveau local, dans le cadre de plusieurs Plans régionaux santé environnement (PRSE). Dans le 3ème Plan national Santé environnement 2015 - 2019, plusieurs actions concernent les espèces à pollen allergisant (actions n°8, 9 et 10) et une action est spécifique aux ambroisies : l’action n°11 qui porte notamment sur la surveillance du développement de cette espèce et sur l’évaluation de l’exposition de la population.

L’Observatoire des ambroisies

Afin de coordonner les actions de prévention et de lutte mises en place aux niveaux national et local contre l’ambroisie à feuilles d’armoise et d’autres ambroisies pouvant porter atteinte à la santé, un Observatoire des ambroisies a été créé en 2011 par les ministères chargés de la Santé et de l’Agriculture et l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

pdf Communiqué de presse du 21 juillet 2011 "Création de l’Observatoire de (...) Téléchargement (89.8 ko)

Pour de plus amples informations sur les ambroisies, leurs conséquences sur la santé et les actions de prévention et de lutte mises en place, consultez le site Internet de l’Observatoire des ambroisies

Les cartes nationales et régionales de signalement

A la demande du ministère chargé de la santé et de l’Observatoire des ambroisies, la Fédération des conservatoires botaniques nationaux (FCBN) réalise des cartes nationales et régionales de présence de l’ambroisie à feuilles d’armoise en France métropolitaine. Les premières cartographies nationales publiées en janvier 2011 ont été une première étape dans la connaissance des secteurs métropolitains infestés par cette plante invasive. En 2014, la FCBN a complété et mis à jour ces cartographies. Les cartographies constituent un outil précieux pour suivre l’extension ou le recul de la plante, et évaluer ainsi l’efficacité des actions de lutte mises en place.

- Consulter les cartes de signalement de l’ambroisie aux échelles nationales en 2014.

Journée d’information et de lutte contre l’ambroisie

A l’initiative de l’association internationale de l’ambroisie (International Ragweed Society, IRS), a été créée une journée internationale d’information et de lutte contre l’ambroisie, qui se tient, depuis 2012, tous les premiers samedis de l’été, en amont de la période de pollinisation de l’ambroisie.

pdf Communiqué de presse du 24 juin 2016 : Ambroisie : c’est maintenant qu’il (...) Téléchargement (225 ko)

Outils « grand public pour faire connaître l’ambroisie »

L’Observatoire des ambroisies a élaboré divers outils dans ce cadre, en particulier :

JPEG - 27.2 ko
Une activité pédagogique et ludique destinée aux élèves de l’enseignement primaire et du début du collège. A l’aide de leur enseignant(e), les enfants doivent résoudre un certain nombre d’énigmes permettant d’aborder différents thèmes autour de l’ambroisie (biologie, historique de l’invasion de la plante…). Cette activité est disponible sur simple demande auprès de l’Observatoire (observatoire.ambrosie@dijon.inra.fr).
Pour plus d’information, consulter la page dédiée au "Captain allergo"
JPEG - 19.4 ko
Une exposition pour les adultes composée de 8 panneaux informatifs qui peuvent être empruntés sur simple demande auprès de l’Observatoire (observatoire.ambrosie@dijon.inra.fr).
JPEG - 16.7 ko
Un documentaire vidéo « Ambroisie : des graines, du pollen et des allergies » disponible en version de 14 minutes et 5 minutes.

Liens utiles

JPEG - 8.9 ko
pdf Carte de reconnaissance de l’ambroisie à feuilles d’armoise Téléchargement (3 Mo)
JPEG - 10.7 ko
pdf Carte de reconnaissance de l’ambroisie trifide Téléchargement (572 ko)
JPEG - 6.8 ko
Un film d’animation de 2 minutes pour comprendre la problématique de l’ambroisie et connaître les bons gestes pour lutter contre elle.

- Etude de la prévalence de l’allergie à l’ambroisie en Rhône-Alpes (ARS et ORS de Rhône-Alpes, décembre 2014)
- 3ème rapport sur l’ambroisie en région Rhône-Alpes : analyse des données environnementales et médico-économiques (ARS et ORS de Rhône-Alpes, mars 2012)

Source
Direction générale de la santé.
Sous-direction "Prévention des risques liés à l’environnement et à l’alimentation"
Bureau environnement extérieur et produits chimiques
14, avenue Duquesne
75007 Paris