Qualité des soins et pratiques

La sécurité des soins est une exigence croissante et légitime de tous les usagers de la santé et pour tous les patients. Lutte contre les infections associées aux soins, amélioration de la prise en charge médicamenteuse, généralisation d’indicateurs de qualité et de sécurité des soins dans les établissements de santé sont des avancées qui ont permis à chaque patient au droit d’une prise en charge de qualité assurée par des professionnels sensibilisés à la prévention des événements indésirables.


Évaluer des pratiques de santé pour offrir des soins de qualité

C’est pour aller plus loin encore dans son action que la DGOS (Direction générale de l’offre de soins), en étroite collaboration avec la haute autorité de santé (HAS), a actualisé et renforcé sa politique d’indicateurs.
Lire la suite…

Par ailleurs, l’indicateur de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés a été généralisé et les résultats établissement par établissement ont été diffusés dès 2015. D’ores et déjà, la DGOS à réfléchit au déploiement de nouveaux indicateurs sur l’hygiène des mains pour étudier l’observance des professionnels et sur les bactériémies nosocomiales à SARM pour maitriser la propagation des microbes – notamment les bactéries multi-résistantes.
Pour en savoir plus….


Des actions de prévention engagées au niveau national

Afin d’améliorer la communication entre soignants et soignés l’ensemble des résultats nationaux des indicateurs a été restitué dans le cadre de la 4ème édition de la semaine de la sécurité des patients (SSP). Avec la « mission mains propres » (MMP), ces 2 opérations fédératrices, organisées chaque année par la DGOS, sont maintenant bien connues des professionnels qui s’y engagent de plus en plus activement– 2 400 structures inscrites pour la SSP et 2 600 pour la MMP.
Pour en savoir plus…

 

  • PROPIAS - Prévenir les infections associées aux soins : une action nationale renforçant la sécurité du patient et sa prise en charge .

Dans le domaine de la qualité et de la sécurité des soins, la coordination et la transversalité deviennent une réalité. La pratique du retour d’expérience et celle de la simulation en santé, l’une et l’autre ciblées par le programme national pour la sécurité des patients (PNSP-2013), contribuent efficacement à accompagner les acteurs de santé dans ces nouvelles pratiques. Depuis 2015, le nouveau programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (PROPIAS) cible 3 objectifs : la prévention des infections tout au long du parcours de santé, la maîtrise de l’antibiorésistance dans l’ensemble des secteurs et la réduction des risques infectieux associés aux actes invasifs.
Pour en savoir plus….

 

  • IFAQ - L’incitation financière auprès des établissements de santé : un programme motivant l’amélioration de la prise en charge des patients.

Le contexte actuel de fort développement des indicateurs de qualité a permis de créer un environnement favorable pour la mise en place d’un système de paiement à la performance. Un tel système encourage, en effet, les efforts fournis par les établissements de santé et impacte donc positivement la qualité de la prise en charge de leurs patients. La DGOS a donc tenu à ce qu’un nouveau levier d’ordre financier puisse être mobilisé pour renforcer la politique d’amélioration de la qualité : IFAQ .
Pour en savoir plus…

 

  • La prise en charge adéquate aux besoins du patient : un objectif prioritaire chargé d’améliorer la qualité des soins.

Prescriptions inutiles de médicaments, admissions en soins de suite et de réadaptation (SSR) non justifiés, hospitalisations inadéquates par rapport à un autre type de prise en charge…les Français sont soignés de manière parfois très différente selon leur lieu de résidence. Ces pratiques non justifiées par le besoin des patients et ces variations de pratiques médicales posent un problème de nature éthique, thérapeutique et économique.
Dans le cadre des travaux menés sur l’amélioration de la pertinence des soins, un groupe technique composé de la HAS, de l’ATIH et de la caisse nationale d’assurance maladie (CNAMTS), et de l’institut de recherche et de documentation en économie de la santé (IRDES) a élaboré un document national sur les variations de pratiques médicales donnant des clés de compréhension autour de 10 interventions chirurgicales prioritaires.
Pour en savoir plus…

 

Filtres 0
  • Filtrer par :

La conciliation médicamenteuse

La conciliation médicamenteuse permet, lors d’une nouvelle prescription, de prendre en compte tous les (...)

La pertinence des soins

Les pouvoirs publics sont engagés pour accroître la pertinence des soins que les patients reçoivent. Il s’agit (...)

La sécurité des soins, la sécurité des patients

La sécurité des patients doit être un objectif ancré au cœur des pratiques des professionnels et du système de (...)

La semaine de la sécurité des patients

Le ministère chargé de la santé reconduit pour la 6ème année, du 21 au 25 novembre 2016, la semaine de la (...)

Le concours "Affiches et Vidéos"

Le ministère de la santé lance auprès des professionnels de santé, patients et usagers, un concours "Mission (...)

Les indicateurs du tableau de bord des infections nosocomiales

Les indicateurs du tableau de bord des infections nosocomiales reflètent le niveau d’engagement des (...)

Les infections nosocomiales

Les infections nosocomiales (IN) font partie des infections associées aux soins : elles sont contractées en (...)

Place de l’hygiène des mains et des produits hydro-alcooliques dans la (...)

Argumentaire scientifique de la Société Française d’Hygiène Hospitalière (SFHH)