Signaler un effet indésirable lié à un produit de tatouage

Patients, usagers, consommateurs

La surveillance des produits de tatouage repose, entre autres, sur le signalement de tous les effets indésirables résultant de leur utilisation. Signaler un effet indésirable permet d’identifier de potentiels risques sanitaires et contribue à la prévention de nouveaux incidents.

Quels sont les produits de tatouage concernés ?

PNG - 2.3 ko
Le tatouage permanent ou le maquillage semi-permanent qui consistent à introduire sous la peau des agents colorants indélébiles.
PNG - 3.2 ko
Les tatouages temporaires réalisés avec des préparations mises en contact avec les parties superficielles de la peau en vue d’en modifier l’aspect (décalcomanies par exemple) sont assimilés à des produits cosmétiques et ne sont donc pas considérés comme des produits de tatouage.

→ Vous souhaitez signaler un produit de tatouage ?

Quels effets indésirables peuvent être signalés ?

PNG - 2.3 ko
Vous pouvez signaler tout effet indésirable, grave ou non, se produisant dans les conditions normales d’emploi d’un produit de tatouage ou en dehors de ces conditions normales d’utilisation (mésusage). Concrètement, il s’agit d’une réaction nocive et non recherchée : réaction autour de la zone de tatouage, allergie, conséquences néfastes sur la santé au-delà de la zone tatouée…

Qui peut signaler un effet indésirable ?

PNG - 19.9 ko
Les personnes tatouées (ou leur représentant) peuvent déclarer tout effet indésirable survenu avec un produit de tatouage.
PNG - 19.6 ko
PNG - 16.1 ko
Les tatoueurs, les professionnels de santé et les responsables de la mise sur le marché des produits de tatouage doivent déclarer sans délai les effets indésirables graves à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Ils peuvent déclarer tous les autres effets indésirables dont ils ont connaissance.

Comment le signalement est-il traité ?

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) réceptionne et enregistre les signalements d’effets indésirables liées aux produits de tatouage. Elle les évalue sur la base des renseignements que vous lui avez fournis et d’autres données disponibles. Si besoin, elle peut vous contacter pour compléter ses informations.

A l’issue de cette évaluation, l’ANSM peut être amenée à mettre en œuvre des mesures préventives ou correctives adaptées à la situation, le cas échéant en coordination avec la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Selon la nature de l’effet indésirable et des résultats des investigations menées, d’autres autorités sanitaires peuvent être amenées à prendre des mesures.

→ Pour en savoir plus sur la surveillance des produits de tatouage, vous pouvez consulter le site internet de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

Prenez 3 minutes et donnez votre avis sur ce portail